FORUM YIU
http://www.yiu.net/forum/

La réalité rejoint le Yiunivers ?
http://www.yiu.net/forum/viewtopic.php?f=7&t=452
Page 1 sur 2

Auteur:  Badiuth [ Mar Fév 08, 2011 9:26 pm ]
Sujet du message:  La réalité rejoint le Yiunivers ?

Aux actus aujourd'hui : le premier "bébé médicament" français est né.
Serait-ce l'avènement du premier Néo-déchet ?
Au delà de toute considération éthique ou religieuse et avec toute l'exagération qui peut m'être coutumière.
Je constate que petit a petit ce qu'on peut penser etre de la fiction s'implante peu à peu dans notre paysage.
Bien entendu il y a loin d'une ferme de clones élevés en batterie loin de tout sein maternel, destinés à être découpés en tranches et une banale fecondation in-vitro avec grossesse uterine et ponction de quelques mililitres de sang... mais...
Quelque part... fêtons (!?) l'avenement du premier neo-dechet français !!
:mrgreen:

Auteur:  tehy [ Mar Fév 08, 2011 10:13 pm ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

Je pensais au pov gamin, quand il entendra les commentaires auxquels on a eu droit aujourd'hui : né pour aider son frère à guérir, enfant médicament...
Je me demande si ça aide à se construire, ce genre de passif, psychologiquement... Très sexy pour aborder une fille en soirée :
tu sais, le premier bébé médicament, c'est moi...

Auteur:  Lordstone [ Mar Fév 08, 2011 10:33 pm ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

tehy a écrit:
Très sexy pour aborder une fille en soirée :
tu sais, le premier bébé médicament, c'est moi...


Oui mais c'est très utile. Au moins sa chérie ne pourra pas évoquer le mal de crâne comme excuse.

Auteur:  Wtac [ Mar Fév 08, 2011 11:06 pm ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

du boulot pour les psy ça.
Sur la forme, "créer" un enfant pour en sauver en autre, c'est plutôt bien ; sur le fond, si ce n'est pas super encadré (et même si) ça ouvre la porte à pas mal de dérives.
Les plus riches pourront se payer "des enfants" génétiquement modifier pour se soigner, pour remplacer certains membres/organes malades ....
Putain c'est vrai qu'on est en plein dans les néo-déchets là :x

Auteur:  niKo [ Mar Fév 08, 2011 11:51 pm ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

Baaaaarrrrf
Mon frangin bosse dans la recherche fondamentale, spécialité biologie médicale ou un truc dans le genre. Dans son labo ils triturent des cellules avec un laser pour les organiser selon un schéma précis. L'idée c'est d'arriver à reconstituer de la masse osseuse.

Bon moi j'explique en deux lignes ce que j'ai vaguement compris avec des connaissances en biolo qui se limitent à mon orale de rattrapage du bac hein, mais je pense que vous avez compris que la séquence suivante (à environ 4min)
http://www.youtube.com/watch?v=y9k5opj8 ... re=related
n'est plus vraiment de la SF :mrgreen:

Auteur:  Badiuth [ Mer Fév 09, 2011 1:19 pm ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

Lordstone a écrit:
tehy a écrit:
Très sexy pour aborder une fille en soirée :
tu sais, le premier bébé médicament, c'est moi...


Oui mais c'est très utile. Au moins sa chérie ne pourra pas évoquer le mal de crâne comme excuse.


Réponse : "J'ai un traitement, tu le veux en sirop ou en suppo ?"



Ok je sors :arrow:

Auteur:  Lordstone [ Jeu Fév 10, 2011 7:05 pm ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

Dès que je transpire je deviens effervescent !

Auteur:  lobi [ Mar Fév 15, 2011 5:34 pm ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

Badiuth a écrit:
Lordstone a écrit:
tehy a écrit:
Très sexy pour aborder une fille en soirée :
tu sais, le premier bébé médicament, c'est moi...


Oui mais c'est très utile. Au moins sa chérie ne pourra pas évoquer le mal de crâne comme excuse.


Réponse : "J'ai un traitement, tu le veux en sirop ou en suppo ?"



Ok je sors :arrow:



:shock: Ha oui, là, tu sors !!

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Auteur:  tijules01 [ Mer Fév 16, 2011 8:37 pm ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

C'est vrai que c'est un peu space, cette histoire. Faut voir quel est l'objectif premier des parents : faire un bébé (et donc souhaiter qu'l ne soit pas malade et en profiter pour qu'il puisse soigner sa fratrie) ou si le but en soi est de faire un médicament. Dans le deuxième cas : le gamin risque en effet de se trouver tout mal dans les années à venir.

Je crois que tout cela est très réglementé et demande une réflexion sérieuse avant de se lancer. Ceci dit, c'est une bonne question éthique qui se pose encore à la science t l'humanité.

Auteur:  Djé [ Lun Mar 07, 2011 3:25 pm ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

C'est vrai que c'est pas très joli comme terme "bébé médicament". C'est choquant et marquant, un terme inventé par les journalistes.

Mais, faire un enfant pour en sauver un autre est plutôt quelque chose de sympathique. En tous cas, c'est pas une plus mauvaise raison que de faire un enfant en espérant sauver son couple, ou pour toucher les allocs...

Le vrai problème sera si l'autre enfant n'est pas sauvé malgré son frère. Il faudra un vrai suivit psychologique des parents par la suite.

Auteur:  supermeuh [ Lun Mar 14, 2011 11:36 am ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

moi je suis contre toute vocation utilitariste de la procréation. question de principe, ça induit trop de dérive possible et je ne vois pas trop à quel endroit on peut faire une utilisation vraiment éthique de ce procédé.

Auteur:  tijules01 [ Lun Mar 14, 2011 11:16 pm ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

Si, la question éthique se pose :

- A l'égard du diagnostic pré-implantatoire (c'est à dire permettre de "choisir" un embryon afin que le futur enfant à naître puisse être indemne d'une maladie grave). On peut se dire : choisir empêche la potentialité d'une vie humaine qui, même malade, est digne d'être vécue. On peut aussi se dire que choisir un embryon "sain" permet la naissance d'un enfant en bonne santé qui n'aura pas à souffrir d'une maladie grave et pourra vivre une entière vie humaine sans craindre une mort trop précoce (injuste ?). La pratique permet de guérir, mais cela pourrait aussi être le chemin de l'eugénisme ce qui impose la prudence (mais faut-il interdire une chose morale sous prétexte qu'il y a un risque d'immoralité ?)

- A l'égard du bébé médicament : là aussi deux positions qui se défendent.
La première interdit l'instrumentalisation du corps humain (ou de la vie humaine) quelque soit la forme que cela prend (position qui se place dans la perspective du respect d'une règle morale absolue sans dérogation : c'est la vision de la morale de Kant). Il est interdit de choisir un embryon pour ce qu'il apportera à un autre être humain, quelque soit ce que cela apporte..
La seconde est plutôt une visée conséquentialiste : on juge un acte au regard de ses conséquences. ici, il est question de soigner une vie en donnant la vie... Quand on voit le résultat final : des parents donnent naissance à un bébé en bonne santé alors que la fratrie est malade et que cette naissance aurait pu êtretriste si l'enfant avat été malade. Ils appellent leur enfant "Umut-Talha (en turc "notre espoir") et ce bébé permet à sa soeur de guérir d'une maladie grave... Quand on se place dans cette perspective, le résultat n'est pas si immoral, non ?

Auteur:  Wtac [ Mar Mar 15, 2011 12:30 am ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

tijules01 a écrit:
Si, la question éthique se pose :

- A l'égard du diagnostic pré-implantatoire (c'est à dire permettre de "choisir" un embryon afin que le futur enfant à naître puisse être indemne d'une maladie grave). On peut se dire : choisir empêche la potentialité d'une vie humaine qui, même malade, est digne d'être vécue. On peut aussi se dire que choisir un embryon "sain" permet la naissance d'un enfant en bonne santé qui n'aura pas à souffrir d'une maladie grave et pourra vivre une entière vie humaine sans craindre une mort trop précoce (injuste ?). La pratique permet de guérir, mais cela pourrait aussi être le chemin de l'eugénisme ce qui impose la prudence (mais faut-il interdire une chose morale sous prétexte qu'il y a un risque d'immoralité ?)

pas d'accord, dans la vraie vie, combien d'avortement lorsque l'on diagnostique un trisomique 21 chez une femme enceinte ? à priori, 95 % d'après google. Si on donne au futur parent le choix entre un enfant "naturel" mais qui aura de grande chance d'être malade plus tard, et un enfant "bidouillé" mais qui a toutes les chances d'être parfait, que choisiront les parents ?
On est plus bien loin de "Bienvenue à Gattaca"
tijules01 a écrit:
- A l'égard du bébé médicament : là aussi deux positions qui se défendent.
La première interdit l'instrumentalisation du corps humain (ou de la vie humaine) quelque soit la forme que cela prend (position qui se place dans la perspective du respect d'une règle morale absolue sans dérogation : c'est la vision de la morale de Kant). Il est interdit de choisir un embryon pour ce qu'il apportera à un autre être humain, quelque soit ce que cela apporte..
La seconde est plutôt une visée conséquentialiste : on juge un acte au regard de ses conséquences. ici, il est question de soigner une vie en donnant la vie... Quand on voit le résultat final : des parents donnent naissance à un bébé en bonne santé alors que la fratrie est malade et que cette naissance aurait pu êtretriste si l'enfant avat été malade. Ils appellent leur enfant "Umut-Talha (en turc "notre espoir") et ce bébé permet à sa soeur de guérir d'une maladie grave... Quand on se place dans cette perspective, le résultat n'est pas si immoral, non ?

Vu comme ça, la question ne se pose plus, on ne peut qu'aprouver :roll:

Auteur:  Lordstone [ Mar Mar 15, 2011 1:59 am ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

Je me place toujours à la place des personnes pour juger.

Citation:
La seconde est plutôt une visée conséquentialiste : on juge un acte au regard de ses conséquences. ici, il est question de soigner une vie en donnant la vie... Quand on voit le résultat final : des parents donnent naissance à un bébé en bonne santé alors que la fratrie est malade et que cette naissance aurait pu êtretriste si l'enfant avat été malade. Ils appellent leur enfant "Umut-Talha (en turc "notre espoir") et ce bébé permet à sa soeur de guérir d'une maladie grave... Quand on se place dans cette perspective, le résultat n'est pas si immoral, non ?


Es ce vraiment le résultat final ? Et si ils abandonnent l'enfant "espoir" vu que l'autre est guérit ? Il est facile de corriger la vie quand on a les moyens. Quel est l'intérêt de vivre si au fond tout est identique.

Trouves tu logique d'imposer une religion a un enfant ? Trouves tu donc logique d'imposer le don d'une partie de sa vie pour quelqu'un ? Peut on lui retirer un rein pour quelqu'un ?

Au final l'enfant guéri voit la vie en rose. Mais l'enfant né pour aider sans son avis comme peut il vivre sans se poser la question sur son existence ? "Si mes parents m'aiment c'est parce que j'ai aidé mon frère, sinon ils me détesteraient", "ils ne m'engueulent pas car ils ont peur que je culpabilise" etc...

Auteur:  Djé [ Lun Mar 21, 2011 4:08 pm ]
Sujet du message:  Re: La réalité rejoint le Yiunivers ?

Lordstone a écrit:
Es ce vraiment le résultat final ? Et si ils abandonnent l'enfant "espoir" vu que l'autre est guérit ?
La question ne se pose pas. Je n'imagine pas que des parents qui font tout pour sauver un enfant en abandonne un autre. Et puis c'est pas une décision qui se prend comme ça, comme d'acheter de l'aspirine ! .

Il est facile de corriger la vie quand on a les moyens.
Possible oui, facile non !

Quel est l'intérêt de vivre si au fond tout est identique.

Trouves tu logique d'imposer une religion a un enfant ?
Ben oui, tu élèves ton enfant selon tes préceptes, tes croyances, ta vie... Ou bien on peut se demander s'il faut aussi imposer un pays à son enfant, ou même des parents !

Trouves tu donc logique d'imposer le don d'une partie de sa vie pour quelqu'un ? Peut on lui retirer un rein pour quelqu'un ?
C'est bien là toute la question. J'ai d'ailleurs vu un film pile sur le sujet il y a quelque jours sur canal+ "ma vie pour la tienne". Le sujet n'est pas traité à fond malheureusement, mais les dilemmes de la situations sont évoqués.

Au final l'enfant guéri voit la vie en rose. Mais l'enfant né pour aider sans son avis comme peut il vivre sans se poser la question sur son existence ? "Si mes parents m'aiment c'est parce que j'ai aidé mon frère, sinon ils me détesteraient", "ils ne m'engueulent pas car ils ont peur que je culpabilise" etc...

Page 1 sur 2 Heures au format UTC + 2 heures
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/